Nutrition et intelligence

Authors:
Estelle Mongeau, Serge Larivée
Published Online:
21 Sep 2010
DOI:
10.1080/002075900399484
Pages:
10–23
Volume/Issue No:
Volume 35 Issue 1

Additional Options

Dans cet article, divisé en cinq parties de longueur inégale, les auteurs recensent les écrits sur les relations entre l'intelligence et la nutrition. Dans les deux premières parties, ils présentent brièvement les données sur l'ampleur de la malnutrition dans le monde et l'apport des études des fonctions cognitives chez l'animal pour la compréhension de l'effet de la malnutrition chez l'humain. La troisième partie, plus substantielle, est consacrée aux effets d'une dénutrition générale, d'une carence en fer, en zinc et en iode ainsi qu'aux effets des vitamines sur l'intelligence. Au cours des deux dernières parties, les auteurs mettent en évidence l'importance d'une part de l'allaitement maternel sur les performances intellectuelles et académiques et, d'autre part, du petit déjeuner sur les capacités d'apprentissage.

This article provides an overview of the literature on the relation between intelligence and nutrition. The first two sections introduce some data on the prevalence of malnutrition across the planet, and show how studies of animal cognition can help to understand the impact of malnutrition on human cognitive functioning. The third section introduces the effects of general “denutrition” and of iron, zinc, iodine, and vitamin deficiencies. The last two sections emphasize the impact of breastfeeding on intellectual and academic performance, and the importance of breakfast with regard to the ability to learn.

© 2000 International Union of Psychological Science