Traitement de concepts à connotation émotionnelle positive selon la quantité d'indices de récupération accessibles

Authors:
Fabienne Colombel
Published Online:
14 Oct 2010
DOI:
10.1080/002075900750047996
Pages:
279–286
Volume/Issue No:
Volume 35 Issue 6

Additional Options

Cette recherche examine la manière dont sont traités les items à connotation émotionnelle positive en mémoire. Pour ce faire, nous proposons de faire varier leur niveau de traitement lors de l'encodage (traitement superficiel ou traitement profond) ainsi que leur type de récupération (rappel libre ou reconnaissance). L'effet de la valence émotionnelle est mis en évidence dans la condition “traitement superficiel—rappel libre”. Les sujets rappellent plus d'items positifs que d'items neutres lorsque peu d'indices de récupération sont accessibles Ce résultat semble confirmé par une analyse qualitative qui ne met en évidence un rappel organisé selon la valence émotionnelle que pour la condition “traitement superficiel”. Les résultats et les implications de cette étude sont discutés en relation avec la théorie de Bower (1981, 1987).

This study examines the processing of emotionally positive words in memory. The processing level of the stimuli during encoding (low‐level or deep‐level processing) and the retrieval type (free recall or recognition) were varied. An effect of the valence was observed in the “low‐level processing—free recall” condition. Subjects recall more positive words than neutral ones when few retrieval cues are available. This result is confirmed by a qualitative analysis which shows an organized recall according to the emotional valence only for the “low level” condition. The results and the implications of this research are discussed in relation to Bower's theory (1981, 1987).

© 2000 International Union of Psychological Science