ADOLESCENTs' ATTRIBUTIONS OF PARENTAL POWER: A RE‐EXAMINATION OF THE ‘THEORY OF RESOURCES IN CULTURAL CONTEXT’

Authors:
Abbas Tashakkori, Vaida D. Thompson, Lucik Simonian
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207594.1989.10600033
Pages:
73–96
Volume/Issue No:
Volume 24 Issue 1-5

Additional Options

Using a multidimensional parental power framework, power bases derived from adolescent descriptions of parent‐child interactions and family decision making were regressed on a multidimensional power construct and showed differential importance of predictor variables. Rodman's (1972) modified ‘theory of resources in cultural context’ is supported. Father's education alone does not lead to loss of paternal power; paternal power retention or loss must be considered in relation to such variables as maternal age and education and paternal age, and within relevant power categories. Mother's education affects her power bases; she increasingly shares culturally prescribed maternal and paternal power as her education increases. Her decreases in traditionally prescribed maternal power are not offset by an equivalent increase in traditionally prescribed paternal power; she may actually lose power with increased education. Relative education of husband and wife explains power differentials across power bases more clearly than does education of either spouse.

En utilisant un cadre de référence multidimensionnel pour le pouvoir parental, différents fondements de pouvoir issus des descriptions offertes par les adolescents des interactions parent‐enfant et du processus décisionnel familial ont été obtenus par régression à partir d'un construit de pouvoir multidimensionnel; ces fondements dénotaient l'importance différentielle des variables de prédiction. La théorie modifiée de Rodman (1972) sur les ressources dans le contexte culturel est ainsi appuyée. Prise isolément, l'éducation du père ne conduit pas à une perte de pouvoir paternel; l'obtention ou la perte du pouvoir paternel doivent ětre considérés en relation avec des variables telles que l'âge et l'éducation de la mère, l'âge du père, ainsi qu'à l'intérieur de catégories pertinentes de pouvoir. L'éducation de la mère affecte les fondements de son pouvoir; elle partage d'une façon croissante le pouvoir paternel et maternel culturellement défini, à mesure que son niveau d'éducation augmente. Les diminutions du pouvoir maternel traditionnellement défini ne sont pas compensées par une augmentation équivalente du pouvoir paternel traditionnel; il est měme possible que la mère perde du pouvoir lorsque s'accroît son niveau d'éducation. Le niveau relatif d'éducation du mari et de l'épouse explique les différences de pouvoir au niveau de ses fondements beaucoup plus clairement que ne le fait le niveau éducationnel de l'un ou l'autre des époux.

© 1989 International Union of Psychological Science