ASKING AND INSISTING AFTER A REFUSAL: HOW DO 6‐ TO 7‐YEAR‐OLDS PROCEED?

Authors:
J. Bernicot, A. Mahrokhian
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207594.1989.10600056
Pages:
409–428
Volume/Issue No:
Volume 24 Issue 1-5

Additional Options

What changes take place in request production between the ages of 6 and 7? In other words, what do children ask for, whom do they ask, and how do they formulate their requests? Twenty children, native French‐speaking children divided into 2 age groups (6 and 7 year old) were asked to complete 2‐character comic‐strip stories where the hero either made a request to a friend or an enemy. Requests were for action or for information. In both age groups, children tend to use the direct form and embedded imperatives more often when the hero addressed a friend. Hints were employed more frequently when addressing an enemy. Requests for action were expressed primarily in both groups through direct requests, embedded imperatives and hints, whereas requests for information tended to take form of question directives. Surprisingly, 6‐year‐olds produced more indirect requests than the 7‐year‐olds, and particularly produced more question directives and hints. Reformulations in the 6‐year‐old group consisted of repeating the first request, whereas the 7‐year‐old group evidenced clear ability to produce a variety of reformulations. These results form the basis for a psychological interpretation of earlier findings. Discussion enters on children's ability to link linguistic form of request to the social features of production situation.

Comment évolue la production de la demande entre 6 et 7 ans? Que demande l'enfant, à qui le demande‐t‐il et surtout comment le demande‐t‐il? Dans l'expérience présentée ici, on propose à 20 enfants, de langue maternelle française, répartis en deux groupes d'âge (6 et 7 ans) de compléter des histoires présentées sous forme de bandes dessinées mettant en scène deux personnages, un héros dialoguant avec un ami ou un ennemi. La demande peut concerner une action ou bien une information. Dans les deux groupes d'âge, les enfants utilisent plus souvent la forme directe et les impératives emboîtées lorque le héros s'adresse à un ami; inversement ils utilisent plus souvent les allusions lorsque le héros s'adressent à un ennemi. En ce qui concerne la forme linguistique des demandes d'action et d'information, dans les deux groupes d'âge on observe plus de formes directes et d'impératives emboîtées pour les demandes d'action que pour les demandes d'information; les questions directives sont plus utilisées pour les demandes d'information que pour les demandes d'action; les allusions sont plus souvent utilisées pour les demandes d'action que pour les demandes d'information. Enfin, de façon surprenante, il apparaît que les enfants de 6 ans produisent plus de demandes indirectes que les 7 ans et, en particulier produisent plus de questions directives et d'allusions. En ce qui concerne les reformulations, jusqu'à l'âge de 6 ans, les enfants répètent la première demande; à partir de 7 ans ils sont capables de produire des reformulations très diversifiées. Les résultats obtenus permettent de proposer une interprétation psychologique de résultats antérieurs. L'ensemble des résultats est discuté en prenant en compte la capacité spécifique de mettre en relation les formes linguistiques de la demande avec les caractéristiques sociales des situations de production.

© 1989 International Union of Psychological Science