LES DIMENSIONS DE LA DETRESSE PSYCHOLOGIQUE: ANALYSE FACTORIELLE CONFIRMATOIRE DE TYPE HIERARCHIQUE

Authors:
France Martin, Stéphane Sabourin, Pierre Gendreau
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207594.1989.10600067
Pages:
571–584
Volume/Issue No:
Volume 24 Issue 1-5

Additional Options

The study of the hierarchical organization of psychological distress dimensions is plagued by numerous theoretical and methodological problems. The researcher must take into account the respective value of unidimensional and multidimensional conceptualizations and the complex debates between factor analysis experts. The main purpose of the present study is to demonstrate the construct validity of a hierarchical model of psychological distress. The sample consisted of 150 outpatients of the University of Montreal Psychology Clinic which completed the Psychiatric Symptoms Inventory. The results of first‐order and second‐order confirmatory factor analyses show the value of a hierarchical conceptualization of psychological distress. However, an examination of normalized residuals, total direct effects and modification indexes reveals the inadequacy of some items from the anxiety and cognitive problems subscales. The theoretical implications of these results are discussed.

L'étude de l'organisation hiérarchique des dimensions de la détresse psychologique pose des problèmes conceptuels et méthodologiques de taille. Le chercheur se voit confronté aux mérites respectifs des conceptions unidimensionnelles ou multidimensionnelles ainsi qu'à la complexité des débats qui ont cours chez les spécialistes de l'analyse factorielle. L'objectif de la présente recherche est de démontrer la validité théorique d'un modèle structural hiérarchique de la détresse psychologique. L'échantillon se compose de 150 sujets qui ont complété l'Index de Symptômes Psychiatriques lorsqu'ils ont adressé une demande d'aide au Service de Psychologie du Département de Psychologie de l'Université de Montréal. L'analyse factorielle confirmatoire, réalisée à l'aide du logiciel LISREL VI, démontre que le modèle structural hiérarchique de la détresse psychologique ne peut ětre rejeté; il rend compte, avec parcimonie, des données empiriques observées. Měme si l'indice d'ajustement et les coefficients de détermination des équations structurales sont adéquats, l'examen des résidus normalisés, des effets totaux directs et des indices de modification fait ressortir la faiblesse de certains items liés aux facteurs anxiété et problèmes cognitifs. Les implications théoriques de ces résultats sont discutées.

© 1989 International Union of Psychological Science