INDIVIDUALITY IN PLANNING: MEANING PATTERNS OF PLANNING STYLES

Authors:
Shulamith Kreitler, Hans Kreitler
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207598608247607
Pages:
565–587
Volume/Issue No:
Volume 21 Issue 1-4

Additional Options

The study dealt with the particular contents subjects apply in a cognitive task. The hypotheses were that the frequency of specific contents would be related to the subject's information processing tendencies assessed in terms of the meaning system (Kreitler and Kreitler), that each content variable would be related to a pattern of meaning variables and that in some cases these patterns would resemble in structural features those related to personality traits, particularly cognitive traits. The subjects, 50 undergraduates of both genders, were administered in separate sessions a standard meaning questionnaire, assessing tendencies to use the meaning variables, and 10 planning tasks, coded in terms of eight conceptually‐based variables (categories of contents, e.g., emotional, quantitative) and five factorially‐based variables (defined on the basis of a factor‐analysis of all responses, e.g., concern for aesthetics and external appearance, formal administrative arrangements). The findings showed that each content variable was related to a particular pattern of meaning variables providing insight into its cognitive dynamics. Six conceptually‐based variables were related to patterns similar to those related to traits, not only cognitive. Discussion focuses on implications for the study of contents and of traits.

Cette étude s'occupe des contenus particuliers que les sujets utilisent dans une tâche cognitive. Nos hypothèses étaient, que la fréquence des contenus particuliers sera en relation avec les tendances cognitives (information processing) du sujet, mesurées par le système de signification (meaning system de Kreitler et Kreitler), que chaque variable du contenu sera en relation avec un groupe de variables de signification, et que dans certains cas ces groupes ressembleront d'un point de vue structurel aux groupes qui sont en relation avec les traits personnels du sujet, surtout les traits cognitifs. Dans deux sessions séparées on a présenté à 50 étudiants des deux sexes un questionnaire standard de signification, pour mesurer leurs tendances à utiliser des variables de signification et dix tâches de projets, codifiées par huit variables basées sur des concepts (catégories de contenu; par exemple: émotionnel ou quantitatif) et cinq variables basées sur les facteurs (définis par une analyse factorielle de toutes les réponses; par exemple: l'esthétique et apparence extérieure, arrangements administratifs formels). Les résultats ont montré que chaque variable de contenu était en relation avec un groupe particulier de variables de signification qui a permis d'interpréter son dynamisme cognitif. Les six variables basées sur des concepts étaient en relation avec les groupes ressemblant à ceux qui correspondent aux traits de personnalité, pas seulement les traits cognitifs. La discussion est centrée sur les implications pour l'étude des contenus et des traits.

© 1986 International Union of Psychological Science