FACTORS INFLUENCING THE IDENTIFICATION OF INCOMPLETE PICTURES BY ZULU CHILDREN

Authors:
A.M. Bentley
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207598608247618
Pages:
733–742
Volume/Issue No:
Volume 21 Issue 1-4

Additional Options

The study examined the identification of pictures at different levels of fragmentation and distinctive feature emphasis by Zulu children from preschool to grade 4. Highly fragmented pictures were found to be more difficult to recognise than less highly fragmented pictures. Enhancing the proportion of line segments devoted to distinctive features had little facilitatory effect on recognition scores until grade 4. A follow‐up study examined the effects of previous exposure to different levels of fragmentation and distinctive feature emphasis on the recognition of highly fragmented pictures. This revealed that minimal training was sufficient to improve recognition scores.

Cette étude examine l'identification d'images à différents niveaux de fragmentation et avec accentuation de différentes caractéristiques par des enfants Zulu depuis l'école maternelle jusqu'à la quatrième année. Des images très fragmentées ont été plus difficiles à reconnaître que des images moins fragmentées. Augmenter la proportion de caractéristiques distinctives n'avait que peu d'effet quant à faciliter les scores de reconnaissance, jusqu'à la quatrième année. Une nouvelle étude menée plus tard sur le měme groupe a examiné les effets d'une exposition précédente aux différents niveaux de fragmentation et de caractéristiques distinctives quant à la reconnaissance d'images très fragmentées. Elle a révélé qu'un entrainement minimal est suffisant pour améliorer les scores de reconnaissance.

© 1986 International Union of Psychological Science