AN EVALUATION OF THE VALIDITY OF THE PERSONALITY RESEARCH FORM WITH FILIPINO UNIVERSITY STUDENTS

Authors:
G. Cynthia Fekken, Ronald R. Holden, Douglas N. Jackson, George M. Guthrie
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207598708246781
Pages:
399–407
Volume/Issue No:
Volume 22 Issue 4

Additional Options

The cross‐cultural validity of a North American personality inventory, namely, the Personality Research Form (Jackson 1984) was examined using 394 university students in the Philippines who were able to speak and read English. Scale validities, with self and peer ratings as criteria, were generally significant but modest. Moderate scale and peer rating reliabilities probably contributed to these results. Elevated scores on a PRF scale designed to detect careless responding suggested failure to understand instructions or insufficient motivation may also account for the findings. Interestingly, recalculating validities for subsamples comprising ‘dependable’ and ‘undependable’ subjects yielded no substantial differences in overall validity. Implications for cross‐cultural personality assessment are discussed.

Afin d'en vérifier la validité interculturelle, le Questionnaire de Recherche sur la Personnalité (QRP) (Jackson 1984), un inventaire Nord‐américain de la personnalité, a été administré aux Phillippines à 394 étudiants universitaires pouvant lire et écrire l'anglais. Les coéfficients de validité obtenus entre les résultats aux différentes échelles de personnalité et ceux aux auto‐évaluations ou aux évaluations par les pairs, ont été généralement significatifs quoique modérés. Les coéfficients de fidélité modérés aux échelles de personnalité et aux évaluations par les pairs ont probablement contribué à produire ces résultats. Les résultats élevés obtenus sur l'échelle du QRP qui visait à détecter les sujets ayant répondu avec inattention, suggérant un manque de compréhension des directives ou une motivation insuffisante, peuvent également expliquer ces résultats. Il est intéressant de signaler que lorsque les coéfficients de validité ont été recalculés pour les sous‐groupes formés d'une part des participants ‘fiables’ et d'autre part des participants ‘non‐fiables’, on n'observe pas de différences appréciables au niveau des coéfficients de validité. Une discussion des implications des résultats obtenus quant à l'évaluation interculturelle des mesures de la personnalité est également incluse.

© 1987 International Union of Psychological Science