FUTURE ORIENTATION: A MEDIATOR IN TEMPORAL CODING

Authors:
Adesh Agarwal, Sushma Tiwari
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207598808247758
Pages:
151–163
Volume/Issue No:
Volume 23 Issue 1-6

Additional Options

Influence of future orientation on temporal coding was investigated in two experimental studies. A three by two paradigm involving three conditions of list discrimination and two groups of subjects of high and low future orientation, was used. Story writing technique and list discrimination tasks were employed to assess future orientation and efficiency in using temporal codes, respectively. Results show that in experiment 1, when subjects had been forewarned about an impending memory test and hence there was a competition between these future demands and present demands of an orienting task, performance of high as compared to low future oriented subjects was better on list discrimination tasks; they utilized temporal codes more efficiently. This difference in performance between high and low future oriented groups of subjects was not evident in experiment 2 when there was no forewarning about an impending memory test. Temporal coding was better for different concept rather than same concept lists. It is argued that type of material, as well as perception of future utility of material, influence the amount of temporal coding for both groups of subjects, but dispositional future orientation also mediates the perception of the utility of a material in the future to affect its temporal coding.

Les effets des orientations futures sur le codage temporel ont été examinés dans deux études expérimentales. Un scheme expérimental ‘3×2’, employant trois conditions de discrimination d'une liste et deux groupes de sujets, a été utilisé. Les techniques de l'écriture d'un récit et de la discrimination d'une liste ont été employés pour évaluer, respectivement, l'orientation future et l'efficacité dans l'utilisation de codes temporels. Les résultats de la première expérience démontrent que lorsque des sujets sont informés de l'imminence d'une épreuve de mémoire et lorsqu'il y a donc une compétition entre ces demandes futures et les demandes présentes d'un travail d'orientation, la performance des sujets à orientation future élevée par rapport à ceux possédant une orientation future faible est meilleure pour la tâche de discrimination d'une liste; ils utilisent les codes temporels d'une façon plus efficace. Cette différence de performance entre les sujets à orientation future faible et élevée n'est plus observée dans la seconde expérience, alors qu'aucun avertissement sur l'imminence d'une tâche de mémoire n'est donné aux sujets. Les résultats pour le codage temporel étaient meilleurs lorsque les listes contenaient des concepts différents plutôt que des concepts semblables. Il est proposé que le type de matériel, ainsi que la perception de son utilité future, exercent une influence sur la quantité de codage temporel observé chez les deux groupes de sujets, mais que des dispositions pour l'orientation future agissent également comme médiateurs de la perception de l'utilité future d'un matériel et affectent le codage temporel qui lui est associé.

© 1988 International Union of Psychological Science