RELATIVE VS ABSOLUTE RIGHT HEMISPHERE SUPERIORITY FROM LATERAL DIFFERENCES IN VISUAL PROCESSING BY NORMALS: AN EXAMPLE OF UNCERTAINTY IN EXPERIMENTAL NEUROPSYCHOLOGY

Authors:
Raymond Bruyer, A. Caruso
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207598808247779
Pages:
461–470
Volume/Issue No:
Volume 23 Issue 1-6

Additional Options

Statistical tools (correlations and analyses of variance) have been proposed to decide whether a hemispheric functional asymmetry reflects absolute or relative cerebral superiority. A set of 16 normal subjects were given two tasks involving right hemisphere competences in the visual modality: the recognition of a small set of easily discriminated faces and meaningless geometrical figures, displayed in the lateral visual fields. The statistical tools did not perfectly agree with one another as had already been noted in a previous study. The results also showed a left hemisphere advantage, contrary to expectations; this last observation is linked with a possible asymmetrical effect of familiarization with the material

Il y a dans la littérature des instruments statistiques qui ont été proposés afin de décider si une asymétrie fonctionnelle hémisphérique est le reflet de la dominance absolue d'un hémisphère, ou d'une dominance relative. Seize sujets normaux ont été soumis à deux tâches supposées mettre en évidence une supériorité de l'hémisphère droit. Il est d'abord apparu comme nous l'avions déjà noté dans une étude précédente que les deux outils statistiques n'étaient pas en accord parfait quant aux conclusions qu'ils permettent de tirer sur la nature de la dominance. Par ailleurs, contrairement aux attentes, c'est un avantage de l'hémisphère gauche qui fut mis en évidence. Cette dernière observation est peut‐être reliée à un effet asymétrique de la familiarisation avec le matériel.

© 1988 International Union of Psychological Science