CONCEPTS OF INTELLIGENCE: A COMPARISON OF CHINESE GRADUATES FROM CHINESE AND ENGLISH SCHOOLS IN HONG KONG

Authors:
May Jane Chen, Hsuan‐Chih Chen
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207598808247780
Pages:
471–487
Volume/Issue No:
Volume 23 Issue 1-6

Additional Options

The present study investigated the concepts of intelligence of two groups of Hong Kong Chinese university students. They differed in the secondary schools from which they graduated, one followed the Chinese system and the other the English system. These two groups were otherwise similar in age, academic achievement, and racial background. Subjects were asked to rate items selected from four popular intelligence tests in terms of their relevance to measuring intelligence and perceived difficulty. The relevance ratings were taken as reflections of the group's concept of intelligence. Factor analysis revealed two major factors and several minor factors underlying the relevance ratings of the two groups. The major ones were Non‐verbal and Verbal reasoning skills, and the minor ones were Social, Numerical, and Retrieval skills. The Non‐verbal reasoning skill was rated equally relevant by the two groups of subjects and was considered as the most relevant skill to measuring intelligence. The Verbal reasoning and Social skills were next, followed by the Numerical skill with the Retrieval skill being the least relevant. The Chinese‐school group tended to rate the Verbal reasoning skill to be less relevant than did the English‐school group. These findings were attributed to the mental effort involved in solving each type of task and to the differences in school instruction.

La présente recherche étudie les concepts d'intelligence de deux groupes d'étudiants de l'Université Chinoise de Hong Kong. Ils diffèrent par l'éducation secondaire reçue, un groupe ayant suivi le système chinois, l'autre le système anglais. Ces deux groupes sont par ailleurs comparables pour ce qui est de l'âge, du niveau scolaire et de l'origine ethnique. Il a été demandé aux sujets d'évaluer des questions choisies dans quatre tests bien connus d'intelligence pour ce qui est de leur pertinence dans la mesure de l'intelligence et de la difficulté perçue. L'évaluation de cette pertinence a été considérée, comme reflétant les conceptions de l'intelligence propres aux deux groupes. Une analyse factorielle a révélé deux facteurs majeurs et plusieurs facteurs mineurs entrant en jeu dans l'évaluation de pertinence des deux groupes. Les deux facteurs majeurs étaient l'habileté dans le raisonnement verbal et non‐verbal, et les facteurs mineurs, l'habileté d'ordre social, numérique et de remémoration. L'habileté dans le raisonnement non‐verbal a été jugée également pertinente par les deux groupes de sujets et a été considérée comme l'aptitude la plus pertinente pour la mesure de l'intelligence. L'aptitude du raisonnement verbal et celle d'ordre social venaient ensuite, suivis par l'habileté numérique et, en dernier, l'aptitude à remémorer. Une tendance pour le groupe chinois à accorder moins d'importance à l'aptitude au raisonnement verbal que le groupe anglais a été observée. Ces résultats peuvent être attribués à l'effort mental demandé pour mener à bien chaque type de tâches, ainsi qu'aux différences d'apprentissage scolaire entre les deux groupes.

© 1988 International Union of Psychological Science