Component Skills as Predictors of Chinese Reading Proficiency in Primary School Children

Authors:
May Jane Chen, Alice Wong
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599108246849
Pages:
53–70
Volume/Issue No:
Volume 26 Issue 1

Additional Options

This study was designed to examine the relevance of some cognitive skills to Chinese reading and to identify those that distinguish readers of different proficiency levels. Third‐, fourth‐, and fifth‐grade children were given two sets of tests, the Chinese Reading Proficiency Test and five component skill tests. Skills in word recognition and in comprehension were examined through tasks measuring component detection, lexical coding, memory for gist, knowledge of syntax, and use of context. Subjects' responses on the knowledge of syntax task and the lexical coding task were found to be most effective in predicting reading proficiency of the third graders, but not the fourth‐ and fifth‐grade children. Instead, use of context task was the best predictor of the older children's reading proficiency.

Le but de la présente étude a été d'examiner la pertinence, dans la lecture du Chinois, d'un certain nombre de capacités cognitives et d'identifier celles qui permettent de différencier les lecteurs possédant différents niveaux de compétence. Les sujets provenaient de trois groupes (3ème, 4ème, et 5ème années). Il leur a été présentés deux ensembles de tests: Test de Compétence dans la lecture du Chinois d'une part, Tests d'évaluation de la capacité à discerner les composants d'autre part. Les capacités de reconnaissance des mots et de compréhension ont été examinées à travers cinq exercices différents: la détection des composants, le codage lexical, la mémorisation du contenu, la connaissance de la syntaxe et l'usage du contexte. Les résultats obtenus par les sujets dans les exercices relatifs à la connaissance de la syntaxe et au codage lexical se sont révélés les meilleurs pour prédire le degré de compétence dans la lecture pour les élèves de 3ème année, mais pas pour les enfants de 4ème et Sème année. Dans ce dernier cas, l'exercice portant sur l'usage du contexte a été reconnu comme le meilleur instrument de prédiction.

© 1991 International Union of Psychological Science