Compétence cognitive, capacités d'apprentissage, et métacognition

Authors:
Sophie Parent, Serge Larivée, Thérèse Bouffard‐Bouchard
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599108247162
Pages:
723–744
Volume/Issue No:
Volume 26 Issue 6

Additional Options

Suite à la recension de travaux empiriques sur l'entraînement cognitif, sur l'évaluation de la zone de développement proximal et sur le développement de l'expertise, les auteurs mettent en lumière l'existence d'une relation entre la qualité des efforts fournis au moment de l'apprentissage de connaissances ou de stratégies nouvelles et les performances cognitives ultérieures des individus. Plus particulièrement, les auteurs posent l'hypothèse que les individus doués intellectuellement seraient caractérisés surtout par l'efficacité de leurs stratégies d'apprentissage, lesquelles leur permettraient d'acquérir des connaissances et des habiletés nouvelles plus rapidement que leurs pairs et de transférer plus souvent ces acquisitions à des domaines nouveaux. L'interprétation des données sur l'apprentissage dans un cadre théorique métacognitif suggère que les capacités supérieures d'apprentissage des individus doués intellectuellement, comparativement à leurs pairs de compétences moyennes, seraient le résultat de l'utilisation spontanée de mécanismes autorégulateurs adéquats. Peu de travaux empiriques ont vérifié cette hypothèse d'une supériorité métacognitive des individus doués intellectuellement associée à des habiletés d'apprentissage plus développées. Les quelques résultats disponibles favorisent toutefois cette interprétation. Pour terminer, les auteurs discutent des implications pédagogiques qui découlent d'un modèle de la compétence cognitive où les habiletés métacognitives et les habiletés d'apprentissage interagissent pour favoriser l'émergence de l'autonomie intellectuelle.

Following a literature review of empirical studies on cognitive training, evaluation of the zone of proximal development, and the development of expertise, the authors point out the existence of a relationship between quality of efforts made during learning activities and subsequent cognitive performance of the individuals. More specifically, the authors hypothesised that intellectually gifted individuals are mostly characterised by the efficacy of their learning strategies, which leads them to acquire new knowledge and abilities faster than their normal peers and to more readily transfer these acquisitions to new cognitive domains. The interpretation of learning data on a metacognitive theoretical basis suggests that the superior learning abilities of intellectually gifted individuals, in comparison with their normal peers, would be the result of their spontaneous use of appropriate self‐regulating mechanisms. Although there are few empirical studies concerned with the hypothesis that metacognitive superiority is associated with advanced learning abilities in gifted individuals, these results agree with this interpretation. Finally, the authors discuss the pedagogical implications of a cognitive competence model in which metacognitive and learning abilities contribute by their interaction to the emergence of intellectual autonomy.

© 1991 International Union of Psychological Science