Construction et Validation de l'Échelle de Motivation pour les Personnes Âgées (EMPA)

Authors:
Robert J. Vallerand, Brian P. O'connor
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599108247888
Pages:
219–240
Volume/Issue No:
Volume 26 Issue 2

Additional Options

Le but de cet article consiste à présenter les résultats de quatre études ayant pour objectif de construire et valider un nouvel instrument mesurant la motivation des personnes âgées vis‐à‐vis les activités importantes de leur vie, soit l'échelle de Motivation pour les Personnes Âgées (EMPA). L'EMPA est formée de quatre sous‐échelles mesurant la motivation intrinsèque, la motivation extrinsèque autodéterminée, la motivation extrinsèque non‐autodéterminée et l'amotivation, et ce dans six domaines de vie jugés importants par les personnes âgées: la santé, la religion, les informations, les loisirs, les relations interpersonnelles et les besoins biologiques. Dans l'ensemble, les résultats révèlent que l'EMPA possède une cohérence interne élevée ainsi qu'une stabilité temporelle satisfaisante. En plus, la validité de l'EMPA a été soutenue par: (1) l'existence d'un pattern de corrélations de type simplex entre les quatre sous‐échelles, (2) des corrélations significatives entre les réponses des personnes âgées et l'évaluation des intervieweures quant à la motivation des personnes âgées et enfin (3) par des analyses de tests‐t qui révèlent, en accord avec la théorie de Deci et Ryan (1985), que les personnes âgées qui se perçoivent très autodéterminées dans leur centre d'accueil ont des pointages plus élevés sur les sous‐échelles de motivation intrinsèque et de motivation extrinsèque autodéterminée, mais des pointages plus faibles sur les sous‐échelles de motivation extrinsèque non‐autodéterminée et d'amotivation, que celles qui se perçoivent comme étant peu autodéterminées. Les présents résultats démontrent donc, du moins dans un premier temps, la validité et la fidélité de l'EMPA. Celle‐ci semble donc prěte à ětre utilisée en recherche auprès des personnes âgées. A cet effet, on suggère un certain nombre de pistes pour les recherches futures quant à son utilisation dans ce secteur.

The purpose of this article consists in presenting the results of four studies dealing with the construction and validation of a new instrument measuring elderly individuals' motivation toward significant life activities, namely the Echelle de Motivation pour les Personnes âgées (EMPA). The EMPA is formed of four subscales assessing intrinsic motivation, self‐determined extrinsic motivation, nonself‐determined extrinsic motivation, and amotivation. These four motivations are assessed in six important life domains, as determined by the elderly: health, religion, information, leisure, interpersonal relations, and biological needs. Overall, results reveal that the EMPA has adequate levels of internal consistency and temporal stability. In addition, the validity of the scale was supported by: (1) a simplex‐like pattern of correlations among the four subscales, (2) significant correlations among the EMPA and interviewers' evaluation of the elderly's motivation, and finally by (3) results from t‐tests which showed, in line with Deci and Ryan's (1985) cognitive evaluation theory, that elderly individuals who perceive themselves to be highly self‐determined display higher levels of intrinsic motivation and self‐determined extrinsic motivation, but lower levels of nonself‐determined extrinsic motivation and amotivation than individuals who report low levels of self‐determination. The present set of results provides preliminary support for the reliability and validity of the EMPA. Thus, this scale seems ready to be used in research on aging. To this end, suggestions with respect to its use in future research are proposed.

© 1991 International Union of Psychological Science