Methodological Problems in Operant Learning Research with Human Infants

Authors:
Andrée Pomerleau, Gérard Malcuit, Claire Chamberland, Marie‐Claire Laurendeau, Ginette Lamarre
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599208246906
Pages:
417–432
Volume/Issue No:
Volume 27 Issue 6

Additional Options

A great number of the recent studies on infant operant learning use the mobile conjugate reinforcement paradigm with 2‐ and 3‐month‐old infants. This paradigm has proved to be adequate for the study of learning and the transfer of learning. However, difficulties linked to the high attrition rates of subjects, and the variability in performance are frequently observed in studies using other paradigms or in studies with older infants (4–5‐month‐olds). The problems noted in a group of studies seem to be related to important methodological issues such as the brevity of the learning sessions, the choice of dependent measures, and the management of variability in performance. The use of single‐subject designs and the use of variables encountered in infants' daily learning experiences may be the solution to some of the problems.

Parmi les recherches récentes en apprentissage opérant avec le nourrisson, un grand nombre utilise le paradigme du renforcement conjugué dans une situation où les mouvements d'un mobile sont contingents aux mouvements de jambes des nourrissons. Ce paradigme expérimental s'est révélé adéquat pour étudier l'apprentissage et le transfert d'apprentissage chez des nourrissons âgés de 2–3 mois. Cependant, les recherches recourant à d'autres paradigmes ou celles menées avec des nourrissons plus âgés (4–5 mois) présentent souvent des résultats ambigus liés à la grande variabilité de performance des bébés dans ces contextes expérimentaux ainsi qu'à un taux élevé d'attrition. Les problèmes notés dans un certain nombre d'études semblent associés à des éléments méthodologiques tels la brièveté des sessions d'apprentissage, le choix des mesures dépendantes, et la difficulté d'identification des facteurs de variabilité de performance. Le recours à des procédures à sujet unique et la mise en place de variables reliées aux expériences quotidiennes d'apprentissage des nourrissons permettraient de pallier certains problèmes.

© 1992 International Union of Psychological Science