Entraînement à l'analyse segmentale et apprentissage de la lecture

Authors:
Pierre Lecocq
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599308246941
Pages:
549–569
Volume/Issue No:
Volume 28 Issue 5

Additional Options

Dans cet article nous examinons les rapports qu'entretiennent la capacité d' analyse intentionnelle de la parole par les enfants et leur plus ou moins grande facilité à aborder le domaine de l'écrit. Ceci nous conduit à poser plusieurs questions. La première est relative au domaine d'application. Les sujets disposent de connaissances procédurales sur leur langue. Comment parviennent‐ils à construire des connaissances sur ces connaissances? La seconde a trait à la nature de l'acquisition de ce type de compétence: s'agit‐il de quelque chose de comparable à l'acquisition du langage, ou s'agit‐il d'un apprentissage par instruction? La troisième concerne la nature de la “conscience phonique”. La variété des appellations qu'on trouve dans la littérature montre bien qu'il existe encore une grande incertitude sur le contenu de cette notion. Enfin dans la quatrième on s'interroge sur la valeur adaptative de ce type de compétence. Dans cette analyse, nous développons parallèlement les problèmes 1 et 2. Nous disons quelques mots du problème 3. Puis nous abordons le problème 4 en présentant quelques résultats empiriques.

In this paper we examine the relationships between children's capacity for intentional analysis of speech and their ease in becoming acquainted with written language. This leads us to ask several questions, the first of which is about the application domain. Subjects have some procedural knowledge about their language. How can they acquire metaknowledge about this knowledge? The second question concerns the nature of this metaknowledge acquisition: is it similar to language acquisition itself or is it a learning process based in explicit instruction? The third question concerns the nature of “phonic awareness”. The range of terms to be found in the relevant literature shows that some ambiguity remains about this notion. Eventually, we are concerned with the adaptative value of this type of metaknowledge. Questions 1 and 2 are dealt with in parallel. Question 3 is briefly discussed. We present some experimental results relevant to question 4.

© 1993 International Union of Psychological Science