Vocalisations et communication chez le nourrisson de 6 à 15 mois

Authors:
Nicolas Marchand, Marcelle Ricard, Thérèse Gouin Décarie
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599408246533
Pages:
71–84
Volume/Issue No:
Volume 29 Issue 1

Additional Options

Cette recherche s'inspire à la fois des travaux portant sur l'émergence de la communication intentionnelle et des études phonologiques des vocalisations prélangagières. Elle vise à cerner la valeur communicative des vocalisations au cours de leur développement, ainsi qu'à vérifier si le nourrisson utilise un type particulier de vocalisations (prélangagier ou non langagier) pour communiquer avec autrui. Vingt‐quatre nourrissons ont été observés à 6, 9, 12, et 15 mois, dans le cadre de tâches de demande. Les résultats révèlent que le nourrisson utilise davantage son canal vocal avec l'âge, et qu'il dirige de plus en plus ses vocalisations vers autrui. Il ne semble toutefois pas employer préférentiellement un type particulier de vocalisations selon qu'il communique avec autrui ou non.

This study attempts to link research concerning intentional communication in infants with research pertaining to the phonology of prelinguistic vocalisations. Its goals were to evaluate the communicative value of vocalisations during their development and to determine whether infants use a specific kind of vocalisation (nonlinguistic or prelinguistic) when they communicate with others. Twenty‐four 6‐ to 15‐months‐old infants were observed in a situation of request tasks. The results suggest that infants increasingly use the vocal channel and increasingly direct their vocalisation to other individuals as they get older. Nevertheless, infants do not seem to employ a specific kind of vocalisation when they communicate.

© 1994 International Union of Psychological Science