Auto‐évaluation des compétences en résolution de problèmes chez des adultes peu qualifiés

Authors:
N. Huet, C. Mariné, C. Escribe
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599408246545
Pages:
273–289
Volume/Issue No:
Volume 29 Issue 3

Additional Options

Dans le cadre de la métacognition, le but de cette étude est de décrire les relations entre le sentiment d'auto‐efficacité d'adultes peu qualifiés et leur activité de résolution d'un problème logique. On demandait aux sujets d'estimer, avant et après résolution d'un problème de sériation, leur capacité à le résoudre, puis d'évaluer l'efficacité de différentes méthodes. Les résultats révèlent que la majorité des sujets ont un sentiment d'auto‐efficacité positif. L'irréalisme des auto‐évaluations de la moitié d'entre eux est lié à l'emploi de procédures rudimentaires et à un défaut du contrôle exécutif. La résolution du problème ne leur permet pas de réévaluer de façon réaliste leurs compétences dans ce problème. La discussion soulève la question des conditions d'une auto‐évaluation réaliste. L'introduction de guidages métacognitifs dans la formation est abordée en conclusion.

This study deals with metacognition framework. Its aim is to describe the relationships between unskilled adults' feelings of self‐efficacy and logical problem solving. Subjects were asked to self‐assess their abilities for seriation problem solving before and after execution of the task. Then, they had to assess the efficiency of different methods. Results reveal that most of the subjects had positive feelings of self‐efficacy. Half of them exhibited unrealistic self‐evaluation, which is related both to their use of rudimentary seriation procedures and to an executive control deficiency. Working the task did not lead them to a realistic re‐evaluation of their self‐efficacy for this problem. The discussion raises the issue about the conditions for a realistic self‐assessment. The necessity to provide metacognitive guidance to unskilled adults' education is explored in conclusion.

© 1994 International Union of Psychological Science