South African Children in the Year Before School: Towards a Predictive Model of Everyday Behaviour

Authors:
Christine Liddell
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599408246550
Pages:
409–430
Volume/Issue No:
Volume 29 Issue 4

Additional Options

A predictive model of black South African children's behaviour is evaluated in the present study. Although variables in the model are of some predictive value, they are not as salient for the South African sample as has been found for children elsewhere. Rural versus urban differences appear predictive, though socioeconomic status, household crowding, and reliance on subsistence agriculture are less so. Most predictive of all was the specific community from which a child was drawn. The paper concludes that ecocultural variables exert considerable influence on young children's everyday lives in the developing world, but that traditional descriptors like urbanization or ethnicity may not be ideal.

Cette étude évalue un modèle prédictif du comportement d'enfants noirs d'Afrique du Sud. Bien que les variables incorporées dans ce modèle aient une certaine valeur prédictive, leur importance n'est pas aussi grande dans l'échantillon sud‐africain que dans des échantillons provenant d'autres pays ou continents. L'origine rurale ou urbaine des enfants a une valeur prédictive. Par contre, le statut socio‐économique, le nombre de personnes au foyer et la dépendance de la famille envers une agriculture de subsistance sont de moins bons prédicteurs. La variable la plus prédictive est la communauté particulière d'ou provient l'enfant. La conclusion de l'article soutient que les variables écoculturelles exercent une influence considérable sur la vie quotidienne des jeunes enfants dans les pays en développement et que les descripteurs traditionnels comme l'urbanisation ou l'ethnicité ne sont peut‐être pas les meilleurs.

© 1994 International Union of Psychological Science