Similarities and Variations in Facial Expressions of Emotions: Cross‐cultural Evidence

Authors:
Manas K. Mandal, M.P. Bryden, M.B. Bulman‐Fleming
Published Online:
21 Sep 2010
DOI:
10.1080/002075996401214
Pages:
49–58
Volume/Issue No:
Volume 31 Issue 1

Additional Options

North American (Canadian) and Indian observers were shown photographs of six facial emotions; happiness, sadness, fear, anger, surprise, and disgust, expressed by American Caucasian and Indian subjects. Observers were asked to judge each photograph, on a 7‐point scale, for the degree of (a) distinctiveness (free from blending with other emotion categories), (b) pleasantness‐unpleasantness, and (c) arousal‐nonarousal of expressed facial emotion. The results showed significant interaction of Observer × Expressor × Emotion for the distinctiveness judgement. It was found that fearful and angry expressions in Indian faces, in comparison to Caucasian faces, were judged as less distinctly identifiable by observers of both cultural origins. Indian observers rated these two emotion expressions as being more distinctive than did North Americans irrespective of the culture of the expressor. In addition, Indian observers judged fearful and angry expressions as more unpleasant than did North Americans. Caucasians, in comparison to Indians, were judged to have more arousal in most of the emotion expressions.

Des observateurs nord‐américains (canadiens) et indiens examinent des photographies représentant six expressions faciales émotionnelles (joie, tristesse, peur, colère, surprise et dégoût) produites par des sujets américains blancs et indiens. Les observateurs doivent juger chaque photographie, sur une échelle en 7 points, quant au degré de (a) spécificité (absence de mélange avec d'autres catégories émotionnelles), (b) plaisir‐déplaisir et (c) activation‐non activation de l'émotion exprimée facialement. Les résultats indiquent une interaction Décodeur (observateur) × Encodeur × Emotion pour le jugement de spécificité. Les décodeurs des deux cultures jugent les expressions de peur et de colère produites par des encodeurs indients moins spécifiques que celles produites par les encodeurs nord‐amèricains. Les décodeurs indiens jugent ces deux expressions émotionnelles spécifiques que les décodeurs nord‐américains et ce, indépendamment de l'origine culturelle de l'encodeur. De plus, les décodeurs indiens jugent les expressions de peur et de colère plus déplaisantes que les décodeurs nord‐américains. Pour la plupart des expressions émotionnelles, le niveau d'activation exprimé parles encodeurs nord‐américains apparaît plus élevé que celui exprimé par les encodeurs indiens.

© 1996 International Union of Psychological Science