The Conditioned Attention Theory and Bifactorial Theory on the Learned Helplessness Syndrome in Appetitive Contexts

Authors:
P. Ferrándiz, F. Vicente
Published Online:
21 Sep 2010
DOI:
10.1080/002075997400647
Pages:
399–408
Volume/Issue No:
Volume 32 Issue 6

Additional Options

The purpose of the present experiment was to explore the theory that deficits in learned helplessness, normally produced by inescapable shock or noncontingent events, are eliminated in subsequent learning discrimination when a combination of exteroceptive cues or feedback stimuli and a predictable stimulus are present. We used 48 pigeons in 6 groups: Group P+C+ training with predictable and controllable events; Group P+U— training with predictable and uncontrollable events; Group U—F training with unpredictable and uncontrollable events and feedback stimulus; Group P+U—F training with predictable and uncontrollable events and feedback stimulus; Group U‐RE training with unpredictable, uncontrollable and random events; Group CG did not receive any treatment. Our results demonstrated that a combination of feedback stimuli and predictability was found to be the most effective training against effects of noncontingent events in appetitive contexts.

Cette expérience a pour but d'explorer la théorie selon laquelle les phénomènes de résignation apprise, qui sont normalement produits par un choc inéchappable ou des événements non contingents, sont éliminés par un apprentissage de discrimination ultérieur quand une combinaison d'indices externes ou stimuli de feedback et un stimulus prévisible sont présents. Quarante‐huit pigeons sont divisés en six groupes: le Groupe P+C+ qui est entraîné avec des événements prévisibles et contrôlables; le Groupe P+U— qui est entraîné avec des événements prévisibles mais incontrôlables; le Groupe U—F qui est entraîné avec des événements imprévisibles et incontrôlables et avec un stimulus de feedback; le Groupe P+U—F qui est entraîné avec des événements prévisibles et incontrôlables et un stimulus de feedback; le Groupe U—RE qui est entraîné avec des événements imprévisibles, incontrôlables et aléatoires; le Groupe CG qui ne reçoit aucun traitement. Les résultats démontrent qu'une combinaison de stimuli de feedback et de prévisibilité constitue l'entraînement le plus efficace pour contrer les effets des événements non contingents dans des contextes appétitifs.

© 1997 International Union of Psychological Science