Selective Interference During the Retrieval of Spatial and Verbal Information from Episodic Long‐term Memory

Authors:
Martin Heil, Frank Rösler, Melina Rauch, Erwin Hennighausen
Published Online:
21 Sep 2010
DOI:
10.1080/002075998400295
Pages:
249–257
Volume/Issue No:
Volume 33 Issue 4

Additional Options

Recent studies have shown that the retrieval of spatial versus verbal information is dissociated by the topography of cortical activation despite the fact that response times did not differ. We investigated whether the topographical dissociation will become apparent in a behavioural dissociation if subjects repeatedly have to switch between the retrieval task and one of two tasks which differ in the amount of load they put on the respective representational system. Therefore, retrieval of both spatial and verbal information was combined with no switching task, a mental rotation task, and a gender classification task. In the no‐switching condition response times were identical for spatial and verbal information. In contrast, a more pronounced difficulty effect for spatial information was observed with mental rotation as the switching task, whereas the reverse pattern was found with gender classification. The results support the assumption of localized neural networks specialized for distinct aspects of information processing.

Des études récentes ont montré que la récupération de l'information spatiale et de l'information verbale est dissociée en fonction de la topographie de l'activation corticale měme si les temps de réaction, eux, ne diffèrent pas. Dans cette étude, nous avons vérifié si la dissociation topographique est apparente dans une dissociation comportementale quand les sujets doivent passer de façon répétée de la tâche de récupération à deux autres tâches qui diffèrent par la charge qu'elles imposent aux deux systèmes de représentation. La récupération de l'information spatiale et de l'information verbale est donc combinée avec une tâche de rotation mentale et une tâche de classification ou n'est pas combinée avec ces tâches. Dans la condition sans combinaison, les temps de réaction sont identiques pour l'information spatiale et l'information verbale. Par contre, on observe un effet de difficulté plus marqué dans la combinaison avec la tâche de rotation mentale tandis que le pattern inverse est observé avec la tâche de classification. Les résultats appuient l'idée de réseaux nerveux locaux spécialisés dans différents aspects du traitement de l'information.

© 1998 International Union of Psychological Science