Language Format and Analogical Transfer among Bilingual Problem Solvers in the Philippines

Authors:
Allan B. I. Bernardo
Published Online:
21 Sep 2010
DOI:
10.1080/002075998400592
Pages:
33–44
Volume/Issue No:
Volume 33 Issue 1

Additional Options

Is analogical problem solving of bilinguals affected by the language in which the problem is given? Three experiments study whether the language used for the problem affects analogical transfer between word problems among Filipino‐English bilinguals. Subjects were given a set of study problems all of which were either in Filipino or English. They were then given a set of analogous transfer‐test problems either in Filipino or in English. Experiment 1 showed a language‐compatibility effect; transfer was better when the language of the study and transfer‐test problems were the same. Experiments 2 to 3 studied the locus of the effect. The data suggest that language compatibility facilitates the retrieval of relevant, superficially similar problem information but does not affect the process of applying the same problem information to the new problem. The results are discussed in terms of their implications to problem‐solving behaviour of bilinguals and to the education of bilingual students.

La résolution de problèmes analogiques chez les bilingues, est‐elle influencée par la langue dans laquelle les problèmes sont formulés? Trois expériences ont été menées afin d'analyser et de voir si la langue utilisée agit sur le transfert analogique, dans le cas des problèmes mathématiques exprimés linguistiquement, chez les bilingues philippin‐anglais. On a donné aux participants, dans un premier temps, une série de problèmes, et ensuite, une série de tests de transfert analogue (les deux séries étant toutes rédigées en anglais ou en philippin). La premiére expérience a établi un effect de compatibilité des langues; le transfert s'est avéré meilleur lorsque la langue utilisée pour l'expérience était la měme que pour les tests de transfert. Dans les deuxième et troisième expériences on a examiné le lieu de cet effet. Les données suggèrent que l'emploi d'une měme langue facilite la recherche des informations pertinentes et superficiellement semblables. Néanmoins, il n'influence pas la procédure d'application des měmes informations sur un nouveau problème. Les résultants sont discutés sur le plan deleur implication à la fois au mode de fonctionnement des bilingues face à la tâche de répondre à des problèmes mathématiques, et a l'éducation des étudiants bilingues.

© 1998 International Union of Psychological Science