The Influence of Long‐term Memory Factors on Immediate Serial Recall: An Item and Order Analysis

Authors:
Jean Saint‐Aubin, Marie Poirier
Published Online:
21 Sep 2010
DOI:
10.1080/002075999399675
Pages:
347–352
Volume/Issue No:
Volume 34 Issue 5-6

Additional Options

In immediate serial recall, an error can occur because the presented item is not recalled (item error) or because it is recalled at the wrong serial position (order error). Even if these two types of information can be selectively influenced, in most current studies, a global performance measure confounding item and order information is used. Here, the issues associated with the measure of memory for item and order information are discussed. First, it is argued that in some circumstances it is very important that item information be controlled for when measuring order retention, by for example, conditionalizing order memory on memory for item information. Second, using such measures, it is shown that long‐term memory factors recently investigated in immediate serial recall produce a different pattern of results than what is predicted by most current models: Semantic similarity, word frequency, and lexicality all influence item recall, but only lexicality affects order information. These findings are discussed in the light of a retrieval‐based account suggesting that degraded phonological traces must undergo a reconstruction process calling upon long‐term knowledge of the to‐be‐remembered items.

En rappel sériel immédiat, une erreur survient si l'item présenté n'est pas rappelé (erreur d'item) ou s'il est rappelé à la mauvaise position (erreur d'ordre). Même si des effets différents sont parfois observés pour ces deux types d'information, la plupart des études contemporaines utilisent une mesure globale qui ne permet pas de les distinguer. L'examen des facteurs associés à l'évaluation du rappel des items et de leur ordre est effectué. Il est d'abord établi qu'il est important d'utiliser des mesures du rappel de l'ordre exemptes de l'influence du rappel des items, comme par exemple les probabilités conditionnelles d'erreurs d'ordre. Deuxièmement, l'utilisation de mesures adéquates révèle que l'influence des facteurs de mémoire à long terme, récemment étudiés en rappel sériel immédiat, diffère de celle prédite par la plupart des modèles contemporains. Ainsi, la similarité sémantique, la fréquence et la lexicalité influencent toutes le rappel des items, mais seule la lexicalité affecte le rappel de l'ordre. Les résultats sont interprétés à la lumière d'une hypothèse de récupération selon laquelle les connaissances à long terme des items à rappeler supporteraient l'interprétation des représentations phonologiques dégradées.

© 1999 International Union of Psychological Science