Cultural differences in mothers' developmental goals and ethnotheories

Authors:
Dorit Roer‐Strier, Miriam K. Rosenthal
Published Online:
15 Oct 2010
DOI:
10.1080/00207590042000029
Pages:
20-31
Volume/Issue No:
Volume 36 Issue 1

Additional Options

Cette étude compare les buts éducatifs et les ethnothéories de 20 mères nées en Israel et de 20 mères ayant immigré de l'ex‐Union Soviétiqueen dans le but d'examiner l'influence du contexte éco‐culturel sur l'image que les parents se forment d'un adulte adapté. Elle postule que les pratiques de socialisation des parents sont basées sur les ethnothéories développementales qui reflètent des modèles d'éducation sociale de l'enfant et des attentes envers son développement. L'image de l'“adulte adapté” dans le pays d'origine des parents est si profondément ancrée dans leurs croyances quant à l'éducation de l'enfant qu'elle est maintenue après l'immigration et intégrée à certains aspects de l'image de l'adulte adapté qui prévaut dans la culture d'acceuil. Par des entrevues semi‐structurées, cette étude explore les ethnothéories développementales des mères sur la nature du développement, sur la façon de l'influencer et sur les raisons pour l'influencer et plus particulièrement quant à la compétence cognitive, l'autonomie, la régulation émotive ainsi que la compréhension et le comportement social de leur enfant de 3–4 ans. Elle explore aussi les buts et les attentes des mères à l'âge adulte. Les analyses appuient les hypothèses de cette étude. Les mères des deux groupes désirent que leur enfant deviennent des adultes intelligents, joyeux et indépendants, qu'ils soient bien éduqués et qu'ils occupent des postes de prestige. De plus, toutes les mères croient que le développement de l'enfant doit être encouragé par la participation des parents. Cependant, les mères nées en Israel insistent davantage sur la compétence sociale, l'autonomie, le leadership tandis que les mères nées en Union Soviétique insistent davantage sur l'accomplissement, le contrôle des émotions, l'efficacité et l'organisation. Les similitudes et les différences entre les deux groupes sont discutées à la lumière de leur contexte éco‐culturel.

© International Union of Psychological Science