The quality of suggested memories

Authors:
Vanita Sondhi, Ashum Gupta
Published Online:
13 Aug 2008
DOI:
10.1080/00207590600605316
Pages:
116-123
Volume/Issue No:
Volume 42 Issue 2

Additional Options

Un grand nombre d'études ont démontré que les participants peuvent être amenés à rapporter des événements suggérés dont ils n'ont jamais été témoins (Loftus & Palmer, 1974). La présente étude tentait d'explorer la qualité de tels souvenirs suggérés. Trente‐six participants ont été exposés à un événement réel de courte durée (20 secondes). Ils furent ensuite mal informés quant à certains aspects de l'événement. Le souvenir fut évalué en utilisant un test de recognition à choix forcés. Les participants devaient également préciser s'il s'agissait d'un souvenir, d'une connaissance ou d'une supposition, tout en indiquant leur degré de confiance. De plus, ils devaient dire comment ils en étaient arrivés à se rappeler l'information. Les résultats ont indiqué que 36% des souvenirs suggérés ont été identifiés comme des réponses connues et 43% comme des réponses souvenues. De plus, à chaque fois que les participants ont dit se rappeler de l'événement, ils ont rapporté une abondance d'informations visuelles. En regard du degré de confiance relatif aux souvenirs suggérés, il fut observé que les souvenirs suggérés présentaient un aussi bon taux de confiance que les souvenirs réels. Les résultats ont indiqué que les suggestions peuvent être intégrées avec d'autres sortes d'informations et que les faux souvenirs rappelés sont souvent accompagnés d'une grande variété d'informations; parmi celles‐ci, il semble principalement se trouver des images visuelles et des associations passées. Pour les souvenirs réels, les images visuelles ont également été grandement rappelées, suivies d'autres types d'informations (p. ex., les associations passées, les informations émotionnelles, auditives et déductives). Cette étude fait ressortir les difficultés à différencier entre le vrai rappel d'événements réels et le faux rappel d'événements qui ne se sont pas produits.

© International Union of Psychological Science