Comparing different boosters of planning interventions on changes in fat consumption in overweight and obese individuals: A randomized controlled trial

Authors:
Aleksandra Luszczynska, Sibylle Ochsner, Urte Scholz
Published Online:
23 Apr 2012
DOI:
10.1080/00207594.2012.661061
Pages:
604-615
Volume/Issue No:
Volume 48 Issue 4

Additional Options

Il a été établi que des interventions de planification uniques favorisent les changements à court terme des régimes diététiques. Les interventions de planification répétées pourraient produire des effets à long terme sur le changement de comportement. On ne sait toujours pas s'il y a un nombre critique de relances pour établir le maintien à long terme de changements comportementaux. De plus, notre recherche avait pour but de trouver quelles variables sociocognitives sont médiatrices par rapport aux effets des interventions sur le changement de comportement diététique. Au total, 373 participants (n = 270 femmes, 72.4%; âge M = 52.42, ET = 12.79) ont été répartis aléatoirement dans l'un de cinq groupes : un groupe contrôle, un groupe à planification unique et trois groupes à interventions planifiées répétées de trois, six et neuf semaines. Des suivis ont eu lieu à quatre, six et 12 mois de la mesure de la ligne de base. Aucune des interventions ne faisait la promotion d'un changement dans la consommation de gras. En termes des variables sociocognitives, les intentions, l'auto‐efficacité et la planification pour faire face ont donné une interaction temps par groupe, le groupe de planification de neuf semaines démontrant le plus d'effets bénéfiques. Toutefois, la grandeur des effets était très petite. Aucune des interventions planifiées n'a réussi à promouvoir un changement réussi pour la consommation de gras sur la période étudiée de 12 mois. Cela, toutefois, n'a pu être expliqué par des problèmes d'adhésion au protocole d'intervention. Nous discutons d'explications possibles de ces résultats inattendus.

© International Union of Psychological Science