Religious and national group identification in adolescence: A study among three religious groups in Mauritius

Authors:
Caroline Ng Tseung‐Wong, Maykel Verkuyten
Published Online:
24 Jul 2012
DOI:
10.1080/00207594.2012.701748
Pages:
846-857
Volume/Issue No:
Volume 48 Issue 5

Additional Options

L'identification à un groupe religieux est un type d'identité sociale important, mais peu étudié. La présente étude porte sur l'identification à un groupe religieux chez des adolescents de différentes croyances (hindoue, musulmane et chrétienne) habitant dans une Île Maurice multiculturelle. Cette étude s'intéresse aussi à la question de savoir comment les identités religieuses et nationales sont liées chez les adolescents de la majorité et de la minorité religieuse. À partir de trois groupes d’âges (de 11 à 19 ans, n = 2152) nous avons étudié la force de l'identification religieuse et au groupe national d'adolescents, le lien entre ces deux identités et leurs relations à l'estime de soi globale. À travers les groupes d’âges et religieux, les participants ont manifesté une identification plus forte à leur groupe religieux qu’à leur nation. L'identification aux deux catégories diminue en fonction de l’âge, à l'exception des musulmans pour lesquels une identification religieuse forte est présente tout au long de l'adolescence. L'association entre l'identification religieuse et nationale est positive quoique plus forte pour le groupe majoritaire hindou et pour les adolescents les plus jeunes. Nous avons étudié de quelle façon les identités religieuse et nationale se lient grâce à mesure directe d'auto‐identification et en combinant les mesures continues séparées d'identification. Nous avons trouvé quatre groupes distincts d'identification (s'identifiant avant tout à la religion, s'identifiant à la religion et à la nation, les neutres et les individus séparés) ayant chacun un lien différent avec l'estime de soi globale. Ceux qui s'identifient à la fois à la religion et à la nation rapportent un niveau d'estime de soi globale plus élevé. Il n'y a pas une correspondance exacte entre les groupes d'identification et les résultats de la mesure directe d'auto‐identification. Nous discutons des résultats en fonction de l'identité double et de la manière positive avec laquelle les adolescents peuvent gérer leurs identités multiples tout en prenant en compte le cadre idéologique dans lequel ces identités s'expriment.

© International Union of Psychological Science