A study of the dynamics of sex differences in adulthood

Authors:
Irina Trofimova
Published Online:
05 Feb 2014
DOI:
10.1080/00207594.2012.756981
Pages:
1230-1236
Volume/Issue No:
Volume 48 Issue 6

Additional Options

Les études portant sur les différences entre les sexes utilisent principalement des jeunes et montrent que les hommes, en moyenne, fonctionnent mieux que les femmes à des activités physiques, mais moins bien à des tests d'aptitudes verbales. Il y a toutefois une controverse au sujet de l'existence de ces différences selon le sexe à l'âge adulte. Notre étude a utilisé 1271 participants issus de quatre milieux culturels (des Chinois, des Canadiens de vieille souche, des Canadiens de langue ourdoue et des Canadiens d'origine européenne) divisés en 5 groupes d'âge. Nous avons mesuré les différences liées au sexe par rapport au temps requis pour que les participants complètent une tâche expérimentale de travail lexical et nous avons également évalué leur tempo verbal et leur endurance physique à l'aide d'un test de tempérament validé (Structure of Temperament Questionnaire). Nous avons trouvé un avantage significatif pour les femmes en ce qui a trait au temps requis dans la tâche lexicale et à l'échelle de tempérament pour le tempo socio‐verbal, mais un avantage pour les hommes sur l'échelle de tempérament d'endurance physique. Ces différences entre les sexes, cependant, ont été plus prononcées pour les groupes plus jeunes (17–24), disparaissant pour les groupes plus âgés. Ce phénomène « âge moyen – sexe moyen » suggère que les différences liées au sexe dans ces deux types d'aptitudes observées chez les groupes plus jeunes pourraient être « une question d'âge » et ne devraient pas être attribuées au sexe en général. Une approche unidimensionnelle des différences entre les sexes (courante dans les études méta‐analytiques) ne prend donc pas en compte la possibilité d'une interaction des différences selon le sexe et l'âge.

© International Union of Psychological Science