Age Expectations of Behavioural Autonomy in Hong Kong, Australian and American Youth: The Influence of Family Variables and Adolescents' Values

Authors:
S. Shirley Feldman, Doreen A. Rosenthal
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599108246846
Pages:
1-23
Volume/Issue No:
Volume 26 Issue 1

Additional Options

Des étudiants de 10ième et de 11ième années provenant de Hong Kong (N = 141), d'Australie (N = 155) et des Etats‐Unis (N = 155) ont complété des questionnaires concernant l'âge où ils s'attendent à acquérir leur autonomie de comportement et concernant leurs valeurs et leurs milieux familiaux. En général, les jeunes de Hong Kong, par opposition aux jeunes des pays occidentaux, s'attendaient à acquérir leur autonomie plus tard, décrivaient leurs familles comme étant moins engagées‐acceptantes et moins structurées, et ils accordaient moins de valeur à l'individualisme, au succès externe et à la compétence individuelle, et plus de valeur à la tradition et aux conséquences socialement favorables et bien socialisées. Toutefois, dans les trois cultures, les attentes quant à l'âge d'acquisition de l'autonomie de comportement dénotaient des schèmes d'association semblables avec les milieux familiaux et les valeurs, tel que révélé par le parallélisme des tracés de régression. Les attentes par rapport à une autonomie tardive étaient associées à des perceptions de surveillance parentale, à un mileu familial exigeant, à des niveaux faibles de pouvoir parental autocratique et à une absence d'emphase mise par les jeunes quant à l'individualisme, la compétence individuelle et le succès externe. Dans les analyses de régression, le milieu familial et les scores de valeurs ont réduit de 62% l'influence attribuable à la culture.

© International Union of Psychological Science