L'impact de la présence de l'enfant sur la relation conjugale

Authors:
Carl Lacharité, Peter J. LaFrenière, Marc Bigras
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599108246854
Pages:
281-297
Volume/Issue No:
Volume 26 Issue 3

Additional Options

Depuis trente ans, la majorité des recherches concluent que la qualité de la relation conjugale est affectée négativement par la naissance et par la présence de l'enfant. Un portrait détaillé des couples, qui permettrait de comprendre les processus impliqués dans une baisse de la qualité de la vie conjugale, fait encore défaut. La présente étude introduit un nouvel instrument afin de réévaluer cette question sur plusieurs aspects. Premièrement, est‐ce que les couples avec enfant (N = 39) perçoivent une moins bonne qualité de la relation conjugale que les couples sans enfant (N = 45)? Deuxièmement, est‐ce que les femmes sont davantage affectées que les hommes, notamment à l'égard du partage des rôles et des tâches? Troisièmement, quelles sont les caractéristiques des processus conjugaux selon les deux types de couples? Les résultats confirment l'impact négatif de la présence de l'enfant sur la relation conjugale. Les hommes et les femmes sont également touchés par la présence de l'enfant et cela dans la plupart des dimensions de la vie de couple telles que l'intimité, la cohésion et la satisfaction conjugale. Chez les femmes, un partage égalitaire des rôles est associé à leur perception de la qualité de la relation conjugale. L'analyse détaillée montre que les aspects positifs de la vie sexuelle, de l'implication et de la négociation sont plus typiques chez les couples sans enfant. En contrepartie, les conjoints avec enfant rapportent des processus de négociation plus difficiles, caractérisés par l'évitement des conflits ou par l'affrontement menant à des échanges négatifs.

© International Union of Psychological Science