La demande prélinguistique et linguistique: qu'apporte le langage?

Authors:
Josie Bernicot, Haydée Marcos
Published Online:
27 Sep 2007
DOI:
10.1080/00207599308246923
Pages:
291-306
Volume/Issue No:
Volume 28 Issue 3

Additional Options

Cette étude porte sur l'adaptation des messages de demande à la situation de communication, à deux périodes du développement: la fin de la période prélinguistique (18 mois) et le début de la période linguistique (30 mois). Il s'agit essentiellement de faire apparaître dans quelle mesure l'acquisition du langage introduit de nouvelles modalités d'adaptation. On a comparé les productions des deux groupes de 12 enfants (18 et 30 mois) dans trois situations de demande d'objet: (a) l'adulte satisfait immédiatement la demande (satisfaction), (b) l'adulte pose une question de clarification (clarification), (c) l'adulte refuse de satisfaire la demande (refus). Les similitudes observées suggèrent une continuité du point de vue des aspects fonctionnels de la demande entre les deux âges. Quant aux aspects structuraux, les résultats attestent d'une continuité partielle entre les enfants non linguistiques de 18 mois et les enfants linguistiques de 30 mois: à 18 mois les vocalisations sont utilisées à la même place que les mots à 30 mois et à 30 mois les gestes sont utilisés comme à 18 mois. Les différences observées entre les deux groupes d'âge suggèrent qu'à 30 mois l'utilisation du langage est mise au service de la solution de la situation de demande, sans qu'il s'agisse cependant de changements fondamentaux dans les stratégies de communication. Les résultats de cette recherche à la fois relativisent la révolution apportée par le langage dans les comportements de l'enfant et contribuent à préciser son apport spécifique en ce qui concerne l'adaptation des messages en fonction de la situation de communication.

© International Union of Psychological Science